Interdiction de brûlage des déchets verts par les particuliers

Malgré la fermeture momentanée d’un grand nombre de déchetteries, le préfet de la Charente-Maritime
rappelle aux particuliers que le brûlage à l’air libre des déchets verts est une pratique interdite (article 84
du règlement sanitaire départemental) et dangereuse.

Ainsi, il est demandé aux particuliers d’utiliser leurs déchets verts en paillage ou en compost individuel
ou de les stocker le cas échéant, à distance des maisons, des cabanons et des massifs forestiers.
Les services de l’État ainsi que les maires, au titre de leur pouvoir de police, veilleront au respect strict
de cette interdiction qui relève de notre responsabilité collective.

télécharger le communiqué de presse