Commerces ouverts sur l’Ile de Ré

Pendant la période de confinement, les commerces jugés essentiels pour la vie courante restent ouverts. Il s’agit notamment des commerces alimentaires, des pharmacies ou des banques, entre autres.
La Communauté de Communes de l’Ile de Ré met en ligne commune par commune, la liste des établissements ouverts sur l’Ile de Ré

Vous pouvez retrouver sur cette page  :

Les marchés ouverts sur l’Ile de Ré
Des sites pour favoriser la vente directe des produits locaux
Les producteurs de l’Ile de Ré qui vous livrent


Jardin potager et Covid 19

La Préfecture de la Charente Maritime, interrogée sur la possibilité de se rendre dans son jardin potager non attenant à son habitation, vient de confirmer que l’accès aux jardins familiaux ainsi qu’aux jardins dit «jardins ouvriers» est possible pendant la période de confinement sous les conditions suivantes :

  • être en possession d’une pièce d’identité et du formulaire de l’attestation de déplacement dérogatoire dûment renseignée et la case n°2 cochée (déplacements pour achats de première nécessité)
  • le jardin doit se situer sur le territoire de la commune de résidence: les flottais ne peuvent se rendre que dans un jardin situé à LA FLOTTE

Les prescriptions de distanciation physique sont les mêmes que pour tout déplacement autorisé.


Recours aux masques barrières : fabrication et utilisation

De nombreuses démarches de production, à titre individuel ou par les professionnels de la confection, de masques en tissu dits masques alternatifs ou barrières se font jour.

Pour permettre d’accompagner ces initiatives individuelles ou collectives de production et la distribution de ces masques au plus près des besoins, les services de la Préfecture ont adressé un guide élaboré par l’AFNOR et qui reprend les préconisations techniques de confection et d’utilisation de ces masques ainsi qu’une « foire aux questions » élaborée par le gouvernement.

Ces masques alternatifs n’exonèrent aucunement leurs utilisateurs de l’observation scrupuleuse des règles d’hygiène, des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation physique visant à lutter contre les infections virales.

Guide élaboré par l’AFNOR
Foire aux questions


Interdiction de brûlage des déchets verts par les particuliers

Malgré la fermeture momentanée d’un grand nombre de déchetteries, le préfet de la Charente-Maritime
rappelle aux particuliers que le brûlage à l’air libre des déchets verts est une pratique interdite (article 84
du règlement sanitaire départemental) et dangereuse.

Ainsi, il est demandé aux particuliers d’utiliser leurs déchets verts en paillage ou en compost individuel
ou de les stocker le cas échéant, à distance des maisons, des cabanons et des massifs forestiers.
Les services de l’État ainsi que les maires, au titre de leur pouvoir de police, veilleront au respect strict
de cette interdiction qui relève de notre responsabilité collective.

télécharger le communiqué de presse


Textes officiels et communiqués de presse en téléchargement

Communiqué de presse autorisant les activités touristiques de promenade dans les eaux maritimes et fluviales

Communiqué de presse Plateforme solidarité

Communiqué de presse – personne en situation de handicap


Arrêté préfectoral portant interdiction des locations saisonnières en Charente-Maritime

Arrêté préfectoral – ouverture du marché alimentaire

Le marché alimentaire de la commune de La Flotte est autorisé, à titre dérogatoire durant la période d’état d’urgence sanitaire, les vendredis, samedis et dimanches

En référence à l’arrêté préfectoral, par arrêté municipal le nombre de commerçants est limité à 6 maximum  

article complet ici

Arrêté municipal marché local – limitation du nombre de commerçants pendant la période d’urgence sanitaire

Arrêté municipal – stationnement gratuit

Arrêté préfectoral -fermeture des plages et plans d’eau intérieurs

Arrêté préfectoral – restriction des déplacements dans le départements (accès aux chemins côtiers, espaces dunaires, forêts et cales de mise à l’eau sont interdits)


Modes de garde des enfants des personnels mobilisés dans la gestion de crise, pendant les vacances de Printemps

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) a informé par circulaire qu’aucun Accueil Collectif de Mineurs (ACM) ne pourra se tenir pendant les congés scolaires (accueils avec et sans hébergement, accueils de scoutisme), à l’exception des modes de garde organisés spécifiquement pour les enfants des personnels mobilisés dans la gestion de crise qui n’auraient pas de solution de garde. Le centre de loisirs communal les Pt’its Mômes entrant  dans cette catégorie d’accueil est directement concerné par cette mesure.


Arrêté préfectoral 15 avril 2020 prorogeant l’interdiction des locations saisonnières en Charente-Maritime.

Interdiction faite aux hébergements à vocation touristique de
recevoir du public dans les communes littorales
de la Charente-Maritime

Ne pas changer de lieu de confinement est une nécessité absolue. La lutte contre la propagation du coronavirus doit rester dans l’esprit de chacun, il en va de la sécurité de tous. Notre système de santé doit être soulagé au maximum pour affronter l’épidémie de coronavirus.
Alors que les congés scolaires de printemps ont débuté pour certaines zones du territoire et considérant que la Charente-Maritime est le deuxième département le plus touristique de France, Nicolas BASSELIER, préfet de la Charente-Maritime, a pris la décision d’interdire la location, à titre touristique, des chambres d’hôtels ainsi que des meublés de tourisme ou de tout autre logement destiné à la location saisonnière situés sur l’ensemble des communes littorales de la Charente- Maritime, jusqu’au  11 mai 2020.
Cette interdiction ne concerne ni l’hébergement au titre du domicile régulier des personnes qui y vivent, ni l’hébergement d’urgence, ni l’hébergement pour des besoins professionnels dûment justifiés.
Le préfet de la Charente-Maritime a mis en place des mesures fortes pour éviter tout déplacement durant les congés scolaires de printemps : contrôles renforcés par la police et la gendarmerie, avec obligation de faire demi-tour pour les personnes en infraction, et mise en garde solennelle adressée aux plateformes de location hébergement touristique leur demandant de suspendre toute location saisonnière.

télécharger l’arrêté