Évolution de la tenue des listes électorales

Depuis le 1er janvier 2019, les électeurs peuvent s’inscrire au plus proche du scrutin (au lieu du 31 décembre de l’année précédente).

Ainsi, pour les élections européennes du 26 mai 2019, les électeurs pourront s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019.

Ils pourront déposer leur demandes d’inscription en ligne, sur les sites www.demarches.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr, quelle que soit leur commune de résidence.

Le dépôt au guichet de la commune et la transmission des demandes d’inscription à la commune par courrier restent possibles.

La tenue d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

Désormais, les communes n’auront plus à :

  • inscrire les jeunes majeurs (inscrits désormais sur le REU suite au recensement citoyen opéré par les communes) ;
  • inscrire les personnes naturalisées ou les personnes dont l’inscription est ordonnée par le juge ;
  • radier les personnes décédées, les personnes inscrites dans une autre commune ou les personnes privées de leur droit de vote.